Edito


EDITO

Maître Ali Sirfi MAIGA, Médiateur de la République du Niger, Président de l’AMP-UEMOA Maître Ali Sirfi MAIGA, Médiateur de la République du Niger, Président de l’AMP-UEMOA
Lire la suite...

Dans la meme rubrique

Lettre d'Information

Compteur


Il s’agit du recueil de l’ensemble des activités menées par l’Institution en une année et sous l’égide du Professeur Baba Hakib HAIDARA.
Ce rapport 2014 ainsi publié, est le douzième depuis la création de l’Institution. La période visée a été marquée par quelques activités majeures : la réorganisation des services pour insuffler une nouvelle dynamique à l’Institution. Cela s’est soldé entre autres par des reformes structurelles et une dynamique communicationnelle, la tenue de l’Espace d’Interpellation Démocratique entre autres. Des efforts qui, aux dires du Médiateur a produit des résultats appréciables :
- Un plus nombre de réclamations reçues et traitées ;
- L’impact des activités de restitution des rapports annuels ;
- Les effets positifs des activités de renforcement des capacités des agents, entre autres.
Le rapport expose le nombre, la nature et la diversité des réclamations dont les services du Médiateur ont été saisis et auxquelles il a estimé devoir donner une suite. Il expose également l’éventail des interpellations adressées au Gouvernement par les citoyens et dont la commission préparatoire de l’Espace d’Interpellation Démocratique (EID) a jugé opportun d’en saisir ce forum à sa 19ème session tenue le 10 décembre dernier.
Ainsi, les services du Médiateur ont reçu en 2014, la visite de 1078 citoyens, soit pour des saisines formelles, soit pour des conseils et orientations, soit pour des demandes d’information. Après analyses et traitements, il en sortira 260 dossiers de réclamations et 284 dossiers d’interpellations. Concernant les 260 dossiers de réclamations examinés, 181 (soit plus de 69%) ont été entièrement traités et clôturés, les 79 restants sont soit en phase d’instruction soit en attente de compléments d’information.
On retient du présent rapport que les préoccupations des maliens sont toujours fortes autour des questions liées à la gestion domaniale et foncière, le fonctionnement du service public de la justice et surtout la non exécution des décisions de justice par l’administration publique ainsi que la protection sociale.
L’occasion était donc opportune pour le Médiateur de la République d’interpeller le Gouvernement sur des dossiers ou de solliciter l’implication personnelle du Chef de l’Etat pour la résolution de certaines situations précises.
Après cette étape, le Médiateur de la République a au cours d’une conférence de presse tenue le mercredi 01 juillet 2015, partagé le contenu dudit rapport avec les journalistes.



Recherche

Contact


Adresse
 
 Courriel : info@amp-uemoa.org

 Téléphone : 
 Fax :

A la UNE

  • 08/10/2018
    SYNTHESES DES TRAVAUX DE LA RENCONTRE DES (...)
    LE PRÉSIDENT DU FASO HONORE LES MÉDIATEURS Les Médiateurs des pays membres (...)
    Lire la suite...

  • 08/10/2018
    Les Médiateurs de l’AMP-UEMOA ont clos leur (...)
    Un nouveau bureau a été mis en place dont les membres ont été élus à (...)
    Lire la suite...

  • 27/09/2018
    CONFÉRENCE INTERNATIONALE DES MEDIATEURS DE (...)
    L’Association des Médiateurs des Pays de l’UEMOA (AMP-UEMOA) organise du 1er (...)
    Lire la suite...


  • 16/04/2015
    Déclaration de l’AMP-UEMOA - Cotonou le 10 (...)
    Lors de la visite de travail à Cotonou (Bénin) des Médiateurs de l’Association (...)
    Lire la suite...


  • 13/11/2014
    Quelques communications lors du séminaire
    Du 22 au 24 octobre 2014 s’est tenu au Golf Hôtel d’Abidjan en Côte d’Ivoire, (...)
    Lire la suite...

Agenda